• Caphi
iFAC
Accueil du site Cours  L’Éthique

Séminaire B3 (Herméneutique, esthétique)

L’Éthique

mercredi 18 janvier 2017, Jean-Marie Lardic, Patrick Lang


Séances des 18 et 25 janvier : P. Lang

N. B. : Ces deux séances inaugurales ont lieu au Bâtiment Tertre, rez-de-chaussée, salle 115 (UFR de psychologie).

Séance du 18 janvier :

Valeurs, principes et normes : quel rapport entre eux ? — Réflexion pour fonder l’action professionnelle à l’hôpital

Définir des valeurs pour orienter l’action professionnelle des soignants suppose d’éclairer quelques questions d’arrière-plan, concernant les rapports de fondation, de justification, de dérivation, entre valeurs, principes et normes. Est-ce la norme qui fonde la valeur, comme l’affirme la morale déontologique d’inspiration kantienne ? Sont-ce au contraire les valeurs qui fondent les normes, comme l’affirme – entre autres – le conséquentialisme ? Ou encore, les normes et les valeurs sont-elles indépendantes ? Si la pluralité des valeurs impliquées dans toute action singulière produit inévitablement des conflits de valeurs, il est peut-être possible de résoudre ces conflits autrement que par des compromis. Quels seraient alors les principes susceptibles de rendre compte d’un système (d’une totalité ordonnée) des valeurs ?

  • 1. Forces et insuffisances des déontologies professionnelles
  • 2. Principes du rapport entre valeurs et normes
    • 2.1. Différence entre valeurs et normes
    • 2.2. La valeur dépend-elle des normes ?
    • 2.3. Les normes dépendent des valeurs
  • 3. Les principes de la connaissance des valeurs et de leurs rapports
    • 3.1. La hiérarchie des valeurs
    • 3.2. Principes de la hiérarchie

Séance du 25 janvier

De l’éthique phénoménologique des valeurs à l’École de Francfort — Critique des fondements de la modernité capitaliste

« […] les textes de Scheler constituent [...] le chaînon manquant entre Max Weber et les thèmes caractéristiques de l’“École de Francfort”. Ses animateurs, à partir de Horkheimer et Adorno, s’emploieront en effet à fondre la critique marxiste du capitalisme dans une contestation générale de la “modernité” – une modernité qui se serait enfermée, d’après eux, dans la perspective d’une “rationalité instrumentale” de plus en plus brutale à mesure qu’elle prenait de l’assurance. » Extr. de Stéphane Haber, « L’ancien esprit du capitalisme », La Vie des idées, 11 mars 2016 (recension de : Max Scheler, Trois Essais sur l’esprit du capitalisme. Sauvés par le travail ?, traduit, préfacé et annoté par P. Lang, Nantes, Éditions Nouvelles Cécile Defaut, 2016)

  1. Qu’appelle-t-on l’École de Francfort ?
  2. La « théorie critique »
  3. La critique schelérienne de la modernité et ses fondements
  4. Hiérarchie des valeurs et modalités de la vie émotionnelle
  5. Propositions de recherches pour ce semestre



Haut de page up

rechercher sur iFAC


aide & repérage

logouniv        Le site iFAC est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons